Make your own free website on Tripod.com







Nicki et les Animaux de l'hiver

 


Il était une fois, en Ukraine, un garçon nommé Nicki qui rêvait d'avoir des moufles blanches comme la neige.

Baba, sa grand-mère, refusait de lui en donner, disant: "Si tu en perds une dans la neige, tu ne pourras jamais la retrouver."

Mais Nicki avait tellement envie de ces moufles blanches, que Baba accepta finalement de lui en tricoter.

Lorsqu'elle eut fini, elle dit: "Quand tu rentreras à la maison, je m'occuperai d'abord de savoir si tu vas bien mais, aussitôt après, je demanderai à voir tes moufles."

Nicki partit jouer dehors. Il ne fallut pas longtemps pour qu'une de ses moufles tombe dans la neige.

Une taupe, sortant de sa galerie, découvrit la moufle et s'installa dedans. Elle décida d'y rester.

Un lièvre passait par là et vit la moufle. Il se glissa à l'intérieur, les pattes arrière en premier. La taupe n'imaginait pas que son abri fût pour deux mais, quand elle sentit les puissantes pattes du lièvre, elle se fit toute petite dans son coin.

Alors, un hérisson arriva en soufflant. Il avait passé la journée à chercher quelque chose à manger sous la couche de neige. Il avait besoin de se réchauffer et il pénétra dans la moufle. La taupe et le lièvre furent bousculés et poussés, mais ils n'étaient pas de taille à résister à une grosse boule piquante.

Le hérisson était à peine installé, qu'un grand hibou se posa à proximité. Lorsqu'il s'introduisit, lui aussi, dans la moufle, la taupe, le lièvre et le hérisson grognèrent. Mais en remarquant les serres de l'oiseau de proie, ils le laissèrent s'installer.

Alors surgit un blaireau. Il vit la moufle et commença à y pénétrer. La taupe, le lièvre, le hérisson et le hibou, n'étaient pas contents du tout. Il n'y avait vraiment plus de place! Mais à la vue des énormes griffes, ils ravalèrent leurs protestations.

Il se remit à neiger. Un renard, transi de froid, remarqua l'abri douillet et risqua son museau à l'intérieur... Quand la taupe, le lièvre, le hérisson, le hibou et le blaireau virent la gueule aux dents pointues, ils se serrèrent plus encore pour faire une place au renard.

Un ours brun survint. Il examina la moufle rebondie avant d'y enfouir sa truffe. Les animaux étaient aussi tassés que possible. Mais qui voudrait discuter avec un gros ours?

La moufle s'était étirée et distendue jusqu'à atteindre des centaines de fois sa taille, mais le tricotage de Baba tenait bon.

Soudain, apparut une souris des champs minuscule. Elle réussit à se glisser dans la moufle et à se faire une place confortable sur le museau de l'ours.

L'ours, chatouillé par les moustaches de la souris, fut pris d'un énorme éternuement: Aaa-aaa-aaaaatt-CHOUMM!

La force de l'explosion fut telle que la moufle disparut dans les airs en soufflant les animaux dans toutes les directions.

Sur le chemin du retour, Nicki vit une forme blanche volant au loin. C'était la moufle perdue qui se détachait dans le ciel.

En rattrapant sa moufle blanche, Nicki vit Baba qui l'attendait derrière la fenêtre. Elle s'assura d'abord que le garçon allait bien, puis elle remarqua qu'il tenait toujours ses moufles...

Elle ne comprit jamais, pourquoi une des moufles était rendue aussi grande...

FIN







 Adapté par Jan Brett

© Craft & Opera